Get Adobe Flash player

Par BALZER Alexandre, Dr Vétérinaire

 

Il est difficile de faire une liste exhaustive de la trousse d’urgence parfaite. En effet, à chaque fois, il manquera quelque chose et à moins de transporter toute une clinique dans la voiture, il y aura toujours moyen d’y ajouter quelque chose. Cependant, je vous propose une liste minimum, qui pourra vous être utile en voyage. N’oubliez pas toutefois de consulter un vétérinaire en cas de doute ou d’incident grave…. Il vaut mieux regretter 20 euros pour une consultation inutile que regretter son chien !!

La trousse : (les produits cités sont courants, il en existe bien d’autres, tout aussi efficaces…)

  • des compresses stériles et non stériles : les premières serviront à la confection de petits pansements, les secondes au nettoyage préalable de la plaie.

  • du coton : à ne pas utiliser sur les plaies, on préférera des compresses, mais le coton reste très utile pour nettoyer les yeux et les oreilles ou pour rembourrer un pansement, par-dessus la gaze.
  • des bandes élastiques adhésives ou non : idéales pour maintenir un pansement. [Elastoplaste®, Velpeau®, Vet-trap®…]
  • une paire de ciseaux : elle permettent de tailler les pansements et de couper les poils autour d’une plaie.

 

  • un désinfectant : il existe de très nombreux produits. Il convient de préférer un produit incolore pour ne pas modifier l’aspect de la plaie. [eau oxygénée, Betadine®, Hexomedine®…]
  • un topique oculaire et auriculaire : il existe des produits adaptés pour les yeux et les oreilles. Ils permettent de nettoyer et éventuellement de calmer une irritation passagère. [Détécaïne®…]
  • un thermomètre : toujours utile pour mesurer la température interne du chien. Je vous rappelle que la truffe n’est en aucun cas un indicateur de bonne santé !! La température physiologique du chien est de 38,5 °C. On tolère 0,5 à 1 °C de plus en cas de stress intense ou de très grosse chaleur.

 

  • une pince à tique : de loin le plus pratique. Il existe de nombreuses recettes pour enlever les tiques : l’huile, l’éther, les ongles… en vente, un petit crochet qui enlève les tiques en n’en laissant jamais un bout sur le chien. [Crochet O’TOM®]

 

  • une pince à épiler : utile pour retirer une épine ou un épillet.
  • un petit savon : il permet de se laver les mains avant toute opération et de laver éventuellement la plaie.
  • un lien en tissu

 

A cette liste, on peut rajouter le carnet de santé de votre animal, le numéro de téléphone de votre vétérinaire. Bien entendu, en cas de traitement particulier, n’oubliez pas d’emporter les médicaments prescrits. En fonction des destinations lors de voyages, demandez conseil à votre vétérinaire pour compléter éventuellement cette trousse.