Get Adobe Flash player

Les comportements du chiot dépendent de son hérédité et pour la plus grande part de l'apprentissage. D'où l'importance de l'expérience par rapport à la génétique ou autrement dit de l'acquis sur l'inné. Le développement corporel s'accompagne de celui du cerveau, organe maître de l'intégration des comportements. Le développement de celui-ci va dépendre en partie des stimulations que le chiot aura reçues pendant sa croissance. Le cerveau se développe pendant la grossesse et jusqu'à 3 mois environ. Cette période est donc une phase sensible pour l'acquisition de nombreux comportements.

Nous pouvons déterminer 5 périodes sensibles de la grossesse à 3 mois, c'est à dire 5 tranches d'âge pendant lesquelles les événements ont un effet persistant ou pendant lesquelles se réalise un apprentissage facilité et mémorisé à long terme.

Ces expériences produisent des effets ou des dommages majeurs sur le comportement ultérieur.

Sur ces 5 périodes, 4 vont se passer chez l'éleveur. Il est donc important pour la suite d'avoir un minimum d'informations sur l'environnement de naissance du chiot.

 

1. Avant la naissance :

Pour obtenir des chiots plus tolérants au contact et moins réactifs aux émotions extrêmes, il est bon de caresser les mères enceintes, de leur palper le ventre jour après jour et de leur éviter tout stress.

 

2. Entre la naissance et 2 semaines :

Le chiot tête et dort, la mère les nettoie en les léchant ingère les excréments que le chiot ne peut excréter seul. LA POSITION DE NETTOYAGE deviendra LA POSITION DE SOUMISSION du chiot à l'âge adulte.

Pour activer le développement et la maturation du cerveau, il est donc recommandé de :

  • Manipuler les chiots en douceur tous les jours
  • Les retourner gentiment
  • Respecter leur sommeil (phase de sécrétion de l'hormone de croissance).

 

3. De 2 à 3 semaines :

Les yeux s'ouvrent vers 2 semaines.

Le chiot entend vers 3 semaines.

Donc dans cette période, il faut tester la vision, l'audition et le reflexe de sursaut.

Le chiot normal sursaute et retombe sur les pattes.

Le chiot anormal ne réagit pas ou sursaute et retombe sur le côté en tremblant.

 

4. De 3 à 7 semaines :

Période de communication et de hiérarchisation. Le chiot voit, entend, se déplace aisément et joue, grogne et aboie. Il apprend qu'il appartient à l'espèce "chien", pour cela il doit vivre avec des chiens, pas d'isolement. Il apprend les espèces amies donc il doit être en contact avec des gens et si possible avec d'autres animaux. L'accés à un jardin , environnement extérieur riche en stimulations est un facteur d'éveil.

Le chiot fait ses besoins spontanément et recherche des endroits routiniers, les lui procurer facilitera son apprentissage.

Hiérarchisation : Les chiots se mordent, mais lorsque la morsure est trop forte, le mordu crie et la chienne vient punir le mordeur. Ce comportement est important car lorsque le chiot arrive dans sa famille humaine, l'entourage doit respecter les exigences de socialisation avant les relations affectives qui souvent empêchent de réprimer les mordillements sous prétexte qu'il "se fait les dents".

De même un ordre s'établit quant à l'accès à la nourriture qui voit les mâles adultes leur apprendre à attendre leur tour donc on ne le servira pas en premier et on ne lui donnera pas dès qu'il réclame.

 

5. De 8 semaines à 3 mois

Le chiot entre dans sa période d'apprentissage la plus dense avec son environnement futur, il faut donc le sortir dans tous les milieux qu'il rencontrera une fois adulte :

  • Jeux et rencontres avec d'autres animau
  • Promenades en ville (environnement calme pour commencer, puis plus bruyant)
  • Au milieu de la foule et des bruits (marché, galerie commerciale…)
  • Déplacements en voiture

Inhibition de la morsure : il faut qu'il arrête de mordre si la personne ou l'animal mordu crie, sinon le punir.

Lui faire prendre la position de soumission ou d'apaisement (couché sur le dos ou sur le ventre immobile) en cas de conflit ou de punition par un adulte.

Faciliter son attachement à un membre de la famille et lui apprendre sa place avec son lieu de repos

Apprendre le contrôle des mouvements, arrêt au cours de jeux, interdire la traction sur des objets ou tissus, interdire la morsure sur les personnes.

Pour la propreté, le sortir toujours au même endroit, très souvent après le repas, une période de repos ou dès qu'il a eu une activité

Lui apprendre le rappel.

 

6. Ensuite , de 3 à 4 mois

On conforte l'apprentissage antérieur et il a maintenant l'âge d'intégrer l'école. Son maître et lui vont pouvoir commencer leur éducation au club.

Développement comportemental du chiot

 

Les comportements du chiot dépendent de son hérédité et pour la plus grande part de l'apprentissage. D'où l'importance de l'expérience par rapport à la génétique ou autrement dit de l'acquis sur l'inné. Le développement corporel s'accompagne de celui du cerveau, organe maître de l'intégration des comportements. Le développement de celui-ci va dépendre en partie des stimulations que le chiot aura reçues pendant sa croissance. Le cerveau se développe pendant la grossesse et jusqu'à 3 mois environ. Cette période est donc une phase sensible pour l'acquisition de nombreux comportements.

Nous pouvons déterminer 5 périodes sensibles de la grossesse à 3 mois, c'est à dire 5 tranches d'âge pendant lesquelles les événements ont un effet persistant ou pendant lesquelles se réalise un apprentissage facilité et mémorisé à long terme.

Ces expériences produisent des effets ou des dommages majeurs sur le comportement ultérieur.

Sur ces 5 périodes, 4 vont se passer chez l'éleveur. Il est donc important pour la suite d'avoir un minimum d'informations sur l'environnement de naissance du chiot.

 

  1. avant la naissance :

pour obtenir des chiots plus tolérants au contact et moins réactifs aux émotions extrêmes, il est bon de caresser les mères enceintes, de leur palper le ventre jour après jour et de leur éviter tout stress.

 

  1. entre la naissance et 2 semaines :

le chiot tête et dort, la mère les nettoie en les léchant ingère les excréments que le chiot ne peut excréter seul. LA POSITION DE NETTOYAGE deviendra LA POSITION DE SOUMISSION du chiot à l'âge adulte.

Pour activer le développement et la maturation du cerveau, il est donc recommandé de

  • manipuler les chiots en douceur tous les jours

  • les retourner gentiment

  • respecter leur sommeil (phase de sécrétion de l'hormone de croissance).

 

  1. de 2 à 3 semaines :

les yeux s'ouvrent vers 2 semaines

le chiot entend vers 3 semaines

donc dans cette période, il faut tester la vision, l'audition et le reflexe de sursaut

le chiot normal sursaute et retombe sur les pattes

le chiot anormal ne réagit pas ou sursaute et retombe sur le côté en tremblant.

 

  1. de 3 à 7 semaines :

période de communication et de hiérarchisation. E chiot voit, entend, se déplace aisément et joue, grogne et aboie. Il apprend qu'il appartient à l'espèce "chien", pour cela il doit vivre avec des chiens, pas d'isolement. Il apprend les espèces amies donc il doit être en contact avec des gens et si possible avec d'autres animaux. L'accés à un jardin , environnement extérieur riche en stimulations est un facteur d'éveil.

Le chiot fait ses besoins spontanément et recherche des endroits routiniers, les lui procurer facilitera son apprentissage.

Hiérarchisation : Les chiots se mordent, mais lorsque la morsure est trop forte, le mordu crie et la chienne vient punir le mordeur. Ce comportement est important car lorsque le chiot arrive dans sa famille humaine, l'entourage doit respecter les exigences de socialisation avant les relations affectives qui souvent empêchent de réprimer les mordillements sous prétexte qu'il "se fait les dents".

De même un ordre s'établit quant à l'accès à la nourriture qui voit les mâles adultes leur apprendre à attendre leur tour donc on ne le servira pas en premier et on ne lui donnera pas dès qu'il réclame.

 

  1. de 8 semaines à 3 mois

le chiot entre dans sa période d'apprentissage la plus dense avec son environnement futur, donc

le sortir dans tous les milieux qu'il rencontrera une fois adulte

jeux et rencontres avec d'autres animaux

promenades en ville (environnement calme pour commencer, puis plus bruyant)

au milieu de la foule et des bruits (marché, galerie commerciale…)

déplacements en voiture

inhibition de la morsure, il faut qu'il arrête de mordre si la personne ou l'animal mordu crie, sinon le punir

lui faire prendre la position de soumission ou d'apaisement (couché sur le dos ou sur le ventre immobile) en cas de conflit ou de punition par un adulte

faciliter son attachement à un membre de la famille et lui apprendre sa place avec son lieu de repos

apprendre le contrôle des mouvements, arrêt au cours de jeux, interdire la traction sur des objets ou tissus, interdire la morsure sur les personnes.

pour la propreté, le sortir toujours au même endroit, très souvent après le repas, une période de repos ou dès qu'il a eu une activité

lui apprendre le rappel.

Ensuite , de 3 à 4 mois ,on conforte l'apprentissage antérieur et il a maintenant l'âge d'intégrer l'école. Son maître et lui vont pouvoir commencer leur éducation au club.