Get Adobe Flash player

Nous étions quelques membres du club à avoir bravé le froid nordique et la route pour participer au concours spécial 3ème degré organisé par le club de Thierry Kwasny à Commentry. Il y avait Natasha et Deusty pour représenter les A. Séverine et Dawa ainsi que moi et Bounty pour les B. Et enfin Greg avec Cayenne "vice champion of the world" Sweet Peper. Nous n’étions pas seuls puisque ce concours a fait le plein avec 75 participants venus d’un peu toutes les régions de France. Une bonne partie de l’équipe de France avait notamment fait le déplacement, visiblement pas encore assez fatiguée après les émotions du weekend dernier.

C’est Linda Bourrasse qui s’est une nouvelle fois chargée de poser des parcours assez exigeants, autant pour la condition physique du maître que pour les neurones de nos quadrupèdes.

Le concours se composait de deux cumuls agility – jumping. Nous avons donc commencé par un jumping enchaîné d’un GPF le matin, puis nous avons poursuivi après le déjeuner par le 3ème degré suivi d’un nouveau jumping. Les compétiteurs n’étaient récompensés qu’au cumul des deux épreuves de la matinée ou au cumul des deux épreuves de l’après midi.

Voyons donc ces parcours.

Le jumping du matin :

Il valait mieux ne pas être trop endormi au départ parce que ça enchaînait assez vite. Et la dernière ligne droite permettait de bien travailler les jambes histoire de lancer la journée.

Suivi du GPF (en tête du classement des épreuves au % d’éliminés) :

A la reconnaissance, on a l’impression que le parcours se finit à la 18. Et bien non, il faut encore sortir les jambes pour la dernière ligne droite.

Au cumul des 2 épreuves de la matinée, Greg finit 1er en C et je me classe 4ème en B.

Le 3ème degré :

Moins saignant sur le papier, mais il faut préciser que la quasi-totalité de l’épreuve a eu lieu sous une pluie torrentielle. Probablement un coup des agilitistes venus de Bretagne pour concourir dans leur milieu naturel. Je suis encore étonné que Bounty ait bien voulu ressortir des tunnels pour continuer le parcours. Probablement le pouvoir du foie de tata Caro… On a aussi eu droit à la première faute de monté de balance de toute la vie de Cayenne. Ça valait le coup de venir.

Et le dernier jumping :

En ayant déjà 3 parcours de 22 obstacles dans les jambes, je peux vous garantir qu’il fallait vraiment chercher loin le souffle pour rappeler le chien jusqu’au bout. Pour se faire pardonner sa montée de balance de l’épreuve précédente, Cayenne a mis tellement d’énergie dans son parcours que les obstacles se sont littéralement couchés devant elle ! (et les rafales de vent n’ont bien sur rien à voir là dedans)

Au cumul des deux épreuves de l’après midi, je me classe 2ème en B et Séverine 5ème.

Bref, une journée sympa avec de très jolies choses à regarder, des parcours où on se creuse la tête, une grosse ambiance autour du terrain, et le plaisir de se frotter au très haut niveau. Ça valait bien le coup de faire 8h de route sur une chaise de camping… Content

Commentaires  

#1 Gael 18-10-2012 10:33
On y dort bien sur cette chaise de camping, on dirait !!!! Et c'est sans compter des 800 couches !!!!
Citer

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir