Get Adobe Flash player

Sun, chien en or...

Ce matin, je ne voulais pas commencer la journée, ce matin j’aurai voulu te voir comme tous les matins m’accueillir avec ton jouet et ta joie de vivre légendaire… mais ce matin je me sens seule… si seule, j’essaye de penser à tous ces moments merveilleux passés à tes côtés, tous ces bonheurs partagés… toi mon bébé, mon compagnon, mon coéquipier, mon ombre, mon meilleur ami, mon confident, mon 1er amour, mon ti chien, mon beau blond, mon rayon de soleil, mon papynou, mon chien or… tu me manques déjà tellement…

Si 11ans en arrière on m’avait dit que je partagerais tout ça avec un chien je ne l’aurais pas cru...

Le 16 juin 2001, tu es entré dans ma vie, quelle nuit je m’en souviens comme si c’était hier, ce jour là Maya m’a offert le plus beau cadeau qu’elle pouvait …dans la portée on s’est choisi, je ne suis toujours pas capable de dire comment, mais c’était toi… toi mister collier vert… et puis on a été au club le dimanche, à l’époque j’avais choisi d’arrêter ma 1ère passion, l’équitation et mon cours du dimanche matin, pour commencer une nouvelle passion avec toi… dès le début tu t’es fait remarquer par tout le monde dès le début nous formions un couple : tu étais resté seulement 1 mois dans le groupe 1, 1 cours dans le groupe 2 et à 5 mois à peine tu étais dans le plus haut groupe d’éducation avec des chiens qui avait pour la plupart 1 an au moins… Et puis nous avons commencé l’agility avec Gérard qui a tout de suite senti que tu allais aimer l’agility et être doué… à 7 mois j’apprenais ta dysplasie sur le coup ce fut très dur… en faisant attention aux sauts nous avons continué l’agility… et encore une fois dès ton 1er concours tu te fais remarquer par tes résultats en faisant un podium à l’open et en remportant le 1er degré et le jumping… puis nous avons continué notre bonhomme de chemin ensemble à partager d’heureux mais aussi de tristes moments, dans la vie mais aussi à l’agility…

2004, notre toute 1ère finale, à Mulhouse, ce sera ta 1ère mais loin d’être ta dernière mon champion (1 podium sur une FAR, 14 finales nationales et 2 European Open et 1 présélection en EDF en 2008)…

En 2005, on débarque à Toulouse, à TVA grâce à Séverine et Chloé que l’on connaît d’ADT… Une nouvelle aventure commence pour nous !!!

En 2006, suite à une blessure au genou nous sommes privés plus de 6 mois d’agility, on se lance donc en obé manière de faire quelque chose ensemble… tu apprends vite et obtient le brevet et en 2 concours 2 'excellent' en niveau 1… l’agility reste notre passion et nous arrêtons l’obé…

En 2007, on se lance dans l’obérythmée avec Juju… de super moments partagés à 2 (en solo) et à 4 (en duo)… Tu remportes le GPF d’obérythmée 1er pas en solo et en duo…

Fin 2007, Cosmic débarque dans notre couple mais tu l’acceptes sans soucis, il deviendra ton p’tit frère à toujours t’embêter, te tirer les poils du cou et de la queue…

2008, ta dysplasie nous rappelle à l’ordre, avec 10 jours de boiteries et 2 mois de repos, je décide donc de te mettre à la retraite l’année suivante… nous ferons cette année là 7 entraînements, 1 concours, 3 sélectifs et 3 finales… Tu pars à la retraite sur un podium mérité aux côtés de tes potes à 4 pattes, After, Cayenne et Tao et de mes 3 amis Julie, Greg et Fredo… A l’époque ce fut dur mais c’était la meilleure décision pour te préserver et t’offrir une retraite paisible et heureuse…. ce que tu as eu : pas de boiterie, pas malade mais des ballades, de l’eau et quelques obstacles d’agility…

Le 12 mai, lors des portes ouvertes de la ferme, on a fait une démo d’agility avec nos potes, ils étaient tous les 3 là pour partager ce moment là… sans le savoir on fait notre dernier parcours ensemble, en A mais tu étais comme avant, à aboyer et ravaler ta saliver la tête entre épaules au départ du parcours, tout faire à fond, tu n’avais rien oublié… ce jour là c’était aussi mon anniversaire, le dernier passé ensemble…

Il y a 1 mois au championnat de France de Panazol tu nous as fait une grosse frayeur, en fait, tu tirais la sonnette d’alarme, j’apprends le lundi que ton cœur ne va pas bien et qu’il ne te reste que quelques mois à vivre… encore une fois tu as été génial, tu m’as permis de me préparer à ta disparition, et de profiter de toi un maximum…

Hier, une journée comme les autres, comme tous les soirs on va faire la ballade, Cosmic se pend à ton cou, on rentre, puis je prépare vos gamelles… comme tous les soirs je vous envoie au panier, comme tous les soirs vous vous exécutez au quart de tour… je remplis les gamelles, pose la tienne à sa place, et comme tout les soirs t’appelle, mais tu ne viens pas… en fait, tu ne viendras jamais… je me précipite vers toi, on comprend tout de suite tu fais ton dernier souffle dans nos bras… mon ti chien tu me manques… la vie sans toi ne seras plus pareille…